Amadou Hampaté Bâ est né en 1900 ou 1901 à Bandiagara au Mali. Écrivain, historien, philosophe,ethnologue, poète et conteur, il est l’un des plus grands spécialistes de la culture peule et des traditions africaines.hampate

Descendant d’une famille peule noble, Amadou reçoit une éducation religieuse et morale traditionnelle des voies ésotériques de l’Islam par Tierno Bokar, maître du soufisme en Afrique Noire. Toute sa vie, l’écrivain s’est attaché à défendre et à sauvegarder les cultures peules et le dialogue entre les hommes, ce qui a fait sa célébrité.

Son oeuvre littéraire est considérable et compte des poèmes, des romans, des traductions et des ouvrages historiques. En 1960, Amadou Hampaté Bâ est nommé membre du conseil exécutif de l’UNESCO, responsabilité qu’il conserve pendant huit ans. L’ouvrage ‘L’étrange destin de Wangrin’ lui vaut le grand prix littéraire d’Afrique Noire en 1973.

‘Le sage d’Afrique’, tel qu’il était surnommé, a oeuvré toute sa vie pour promouvoir les principes de l’amour du prochain, de l’unité des peuples et des religions, de l’abandon des préjugés et l’éthique de service pour le bien commun. Il disait :

« La beauté d’un tapis réside dans la variété de ses couleurs. S’il n’y a que du blanc, ce serait un drap blanc; s’il n’y a que du noir, ce serait un pagne de deuil. C’est l’Univers tout entier qui est notre patrie. Chacun de nous est une page du grand livre de la Nature. Dans la vaste communauté humaine lancée à la recherche d’un nouvel équilibre, chaque peuple doit apporter la note de son génie propre afin que tout l’ensemble en soit enrichi. Chacun doit s’ouvrir aux autres tout en restant lui-même. »

Amadou Hampaté Bâ est décédé à Abidjan le 15 mai 1991.